Une agence web « one shot » assignée au Tribunal de Commerce

L’État français poursuit en Justice une entreprise vendant des sites web par la méthode du « cycle court ». La raison est précisément cette méthode commerciale agressive.

En cas de reprise, aucune obligation de nouvelle signature !

La question m’a été posé plusieurs fois, je tiens à vous rassurer, et à être clair. Si votre prestataire « one shot » a été liquidé puis repris par une autre entreprise, par exemple Imnalys récemment, vous n’avez aucune obligation, d’aucune sorte, de signer la moindre chose avec le repreneur. Ni même quelconque contrainte de prendre contactPoursuivre la lecture de « En cas de reprise, aucune obligation de nouvelle signature ! »

Réservez-vous même votre nom de domaine pour faire annuler le contrat

Voici une astuce pour faire annuler le contrat, elle m’a été donné par un ex-futur client de Star Web Multimédia. Il faut être dans la situation suivante : vous venez de signer et vous le regrettez, le commercial vient de partir et le contrat n’a pas encore été revendu à la société de crédt-bail, votrePoursuivre la lecture de « Réservez-vous même votre nom de domaine pour faire annuler le contrat »

Méthode pour faire résilier un contrat « one-shot » (exemple sur un site Web)

Mise à jour du lundi 6 janvier 2020 : vous pouvez consulter cette liste de prodécures judiciaires utiles via votre avocate, voire vous regrouper sur ce groupe Facebook privé (Collectif AntiLocFin alias CALF). Plus d’infos détaillée sur ce forum ou sa page 21. Avec tous les clients de ces agences avec qui j’ai pu dialoguer,Poursuivre la lecture de « Méthode pour faire résilier un contrat « one-shot » (exemple sur un site Web) »