Archive

Posts Tagged ‘condamnation’

La société Ekinoxe Origin sanctionnée pour m’avoir assigné en référé

L’agence Web Ekinoxe Origin (Dejonghe Stéphane, Guilbert Laurent & Delaere Thomas) basée à Roubaix a vu son assignation en référé (à mon encontre) radiée : il s’agit d’une sanction judiciaire.

J’aimerais bien aussi que le cabinet d’avocats Jean-Pierre Vandamme SCP soit lui aussi sanctionné, par son Barreau ou son Bâtonnier, mais je ne sais pas comment vérifier une telle supposition.

Idem pour les collaborateurs qui ont participé à l’assignation, notamment celles et ceux qui ont accepté de rédiger une attestation : Leffondre Céline, Belaid Frédéric, Hoge Sébastien, Tabard Julie, Swaenepoel Stéphane…

À ce jour, pas beaucoup plus de détails ou d’explications, mais ce fait est suffisamment grave et important pour mériter d’être signalé ainsi.

Lien permanents : https://affaireeo.wordpress.com/?page_id=1633 & http://wp.me/pIvH6-ql .

Édition 3 novembre 2010 : la société roubaisienne de Laurent G, Thomas D et Stéphane D a carrément été liquidée par le Tribunal de Commerce de Roubaix, le 2 novembre 2010. IL serait peut-être temps de se faire pardonner de l’assignation infondée du 31 mars ?

Édition 14 mars 2012 : ces trois messieurs continuent de faire des affaires dans la vente à cycle court ou la PNL :  KiMura (Noebox & ki-mira.com), Improve Management, Kreatic (formation-vip.com), Darwin Distribution, Guilbert Consulting, Ulti Projects (mapubtv.com & ma-pub-tv.com)… Mais ils ne le font pas seuls, un certain nombre de personnes les y aident, dont des ex-salarié-e-s : Caroline Hemelsdael-Guilbert (d’Epik Arts), Damien Poulain, Jérémy Dupet, Elody Knox, Hélène Coppe…

Publicités

Pourquoi j’estime que *certaines* agences sont douteuses

… ou toutes leurs techniques et méthodes pour piéger, enfermer, exploiter et retenir le client.

Je vais vous exposer ici toutes les raisons pour lesquelles je trouve que quelques agences méritent tout-à-fait la qualification « douteuse ». Nous parlerons donc ici de l’ensemble des techniques (en général et avec des cas particuliers) que je condamne, car utilisées pour mener à ce que j’appelle un modèle contractuelo-technique de captivité (au lieu d’un « simple » modèle économique).

Cet article détaille donc tous les éléments d’un démarchage “one shot”, du nom de la méthode de vente du même nom.

Lire la suite…

%d blogueurs aiment cette page :