⚡️ Vendeurs rapides de site web

Vendeurs „one-shot“ de site web (Domaine Libre…) – Blog en léthargie suite au harcèlement judiciaire d'une web agency « éthique » leader dans sa spécialité (poursuite-bâillon par le cabinet Vivaldi-Avocats Lille de Maître Éric DELFLY, aussi Consul du Luxembourg)

À propos

Bienvenue sur le blog d’information concernant des affaires de ventes rapide de sites Web par des méthodes curieuses ou « étranges ». Je condamne fermement certaines pratiques commerciales, dont la technique de vente percutante « cycle court », alias « one shot » en anglais. Subissant plusieurs poursuites en Justice par Maître Eric DELFLY ( edelfly@Vivaldi-Avocats.com , aussi Consul du Luxembourg), je vous recommande de relayer ces affaires judiciaires sur votre blog ou votre profil de réseau social.

De quoi s’agit-il ?

Il s’agit de nombreuses critiques concernant plusieurs sociétés se présentant comme agence Web, en raison de leur méthode de démarchage et de vente. Elle sont vigoureusement accusées de pratiques malveillantes concernant la vente de site Web (démarchage jugé malhonnête ou trompeur, absence de délai de rétractation, ou contre 10 mensualités, prix jugés excessifs…) mais peu ont été condamnées judiciairement, pas pour de tels motifs (escroquerie, nature à induire en erreur, abus de confiance…). Plusieurs procès sont en cours, dont un par le Ministre de l’Économie, des Finances et de l’Industrie, via la DIRECCTE du Nord-Pas de Calais.

De manière plus générale, il s’agit d’un blogue contre la méthode « one shot », aussi appelée « vente en cycles courts », car elle est trompeuse, déloyale, et conduit à de nombreux abus. Exemple : reportage TV sur une telle vente par l’agence Ekinoxe Origin. Elle était dirigée par MM. Stéphane Dejonghe, Thomas Delaere et Laurent Guilbert. Cette société a été liquidé, mais les trois patrons-voyous n’ont pas tardé à créer de nouvelles sociétés telles Ulti-Projects, Kreatic TV, Darwin Distribution, Improve Management, Kimura, Guilbert Consulting…

Espace presse.

Qui je suis

Je suis un passionné du Web en Alsace. Ce blog est édité à titre strictement personnel.

Par ce blogue, j’ai eu une position de lanceur d’alerte ; les anglophones parlent de « whistleblower« , c’est-à-dire littéralement « celui (ou celle) qui souffle dans le sifflet ». Les canadiens utilisent parfois le terme « dénonciateur ».

Mes motivations

Ré-affirmer la réalité des méthodes de réalisation et de facturation de site Web

Notamment, il existe des systèmes de gestion de contenu puissants et gratuits : Dotclear (blogue), SPIP (site Web), Magento (site marchand)…, un site se paye « cash » (moyennant un acompte de 30 % à la commande) et il existe une grille tarifaire indicative (mais les tarifs sont libres sur ce marché, et heureusement). Consultez la comparaison entre les modalités généralement constatées de ces agences, face à celles habituelles. Vous constaterez la distance importante !

Défendre la réputation des prestataires Web

Rares sont les escrocs, comme dans tous les métiers. Il est inadmissible qu’un petite bande profite de l’ignorance technologique de gérants de PME pour leur surfacturer un produits pas toujours conforme à leurs souhaits, et les enfermer dans des contrats littéralement blindés. Sans compter le coup de la revente surprise à Parfip ou autre société de crédit-bail (Wanlease, Lixxbail, KBC Lease, Locam…) qui est un immoral manque de respect.

Aider les clients qui se disent victimes

Souvent ils ont signé sans réfléchir, et sont donc engagés à payer 100 à 500 euros par mois sur 36 à 60 mois (soit 3.600 € à 30.000 €). Leur fournir de l’information pour s’en sortir, financièrement et contractuellement.

Informer le public de ces pratiques abusives

Prévenir le grand-public sur ces pratiques vicieuses, et cibler plus particulièrement les cibles de ces agences douteuses : TPE, PME, artisans, petits commerçants, agriculteurs, jeunes entrepreneurs. Exposer, montrer du doigt, référencer les agences condamnées en justice.

Communiquer largement pour éviter que les gens se mettent en tête des idées fausses du style « un site Web ça coûte au moins 10K€ » ou « un site Web, ça se paye par abonnement » ou pire encore « un client ne peut pas être propriétaire de son site Web ».

Me contacter

La section Contact a été déplacé dans une page dédiée.

Mentions légales

Hébergeur

Plate-forme WordPress.com (états-unienne), elle-même éditée par la société Automattic (EUA) .

Données personnelles

Votre adresse IP (123.45.67.89 par exemple) est enregistrée si vous postez un commentaire, avec la  date et l’heure précise de l’enregistrement de votre réaction. Plus d’informations sur la confidentialité des données [en anglais].

Crédits

Quelques annuaires Web offrent à ce blogue une meilleure visibilité :
Annuaire Alsace, Annuaire de référencement gratuit. Top référencement – Services, Annuaire du Nord Pas de Calais – Référencement Internet Nord Pas de Calais, Nord Pas-de-Calais – Guide du Nord Pas-de-Calais, [tout-en-nord] L’annuaire des sites du Nord Pas-de-Calais – Marketing, Selection Annuaire Miwim , Agence internet (annuaire Pro), position sur Webmaster-Rank, Annuaire gratuit, Annuaire gratuit – Actualité en Europe

Lien permanent vers cette page : https://affaireeo.wordpress.com/?p=4 et https://wp.me/PIvH6-4 . Page postée le 12 novembre 2009, mise à jour le 2 juillet 2011.

42 commentaires sur « À propos »

  1. bonjour, que doit je faire j’ai perdu contre la societe linkeo. le jugement est tombé et je leur doit la somme de 100 € par mois pendant 2 ans et au bout des deux ans le restant qui se monte a + de 6000 €. chose impossible. je suis perdu aidez moi. dites moi comment faire.

    J'aime

  2. La société Incomm m’a contacté par téléphone pour me proposer de me réaliser gratuitement un site web vitrine qui leur servira à leur faire de la pub. J’ai rencontré le directeur de l’agence Incomm de Strasbourg qui m’a expliqué sa démarche pendant 2 heures et que, si j’étais « choisi » parmi d’autres personnes, j’aurais le « privilège » d’avoir un site internet fait gratuitement pour ma pratique professionnelle. Il m’a expliqué qu’il y avait des conditions à respecter (confidentialité, droit à l’image et bouche à oreille). Le directeur de Incomm m’a demandé si j’étais prêt à recevoir un surplus de patientèle, à avoir beaucoup de travail en plus, etc… Le moins qu’on puisse dire c’est qu’il sait qu’il sait y faire et que sa technique est bien rodée. En fait de site gratuit, c’est un site qui vous coûte plus de 12000 euros sur 4 ans, et bien sur, impossible de se désengager. Sauf que le directeur de Incomm a tellement bien amené la chose que vous ne le comprenez pas tout de suite. Il quitte mon bureau à 12h et après réflexion, je le recontacte à 14h pour lui dire que je ne souhaite pas continuer. Il me dit que c’est impossible, que je suis maintenant engager sur les 4 ans et que je ne peux plus me retirer. C’est à ce moment que je me dis que je me suis vraiment fait avoir puisque si c’était vraiment une bonne affaire pour moi, Incomm trouverai facilement quelqu’un d’autre pour me remplacer pour leur site vitrine et ça aurait été tant pis pour moi, mais ça n’est pas le cas. Incomm est maintenant d’accord pour rompre le contrat moyennant la somme de 1200 euros correspondant à des frais d’adhésion. Or lorsque je l’ai contacté 2h après notre entretien, après la pause de midi, ça m’étonnerai fort qu’il ai eu le temps de faire quoi que ce soit avec le dossier. Proposer un site vitrine gratuitement et finalement faire payer 12000 euros, je pense que ça n’est pas correct du tout. Ne signez jamais rien lors d’un 1er rendez-vous, prenez toujours le temps de réfléchir ! Ce genre de pratique est, à mon avis, un véritable piège qu’il faut dénoncer car je suis loin d’être le seul dans cette situation.

    J'aime

  3. Bonjour,
    j’ai été contacté par Incomm la semaine dernière. Il propose de me faire un site « gratuit » si je leur laisse la possibilité de montrer mon site à leur prospects.
    Il faut « juste » payer un référencement de l’ordre de 200€/mois avec un engagement de 4 ans.

    Cela semble intéressant mais je n’ai pas eu le droit de savoir qui sont leur partenaire …! Cela me surprend.
    De plus lorsque je lis les commentaires je ne suis pas rassuré.

    J’aimerais avoir votre avis.

    J'aime

  4. J’ai été contacté par incomm qui me propose la refonte de mon site « gratuitement » et il reste à ma charge près de 200€/mois de référencement pendant 4 ans.
    Un site référencement inclu sur 4 ans vaut-il 9500€ ?
    Je n’arrive pas à me faire une opinion claire et les témoignage ne me rassure pas.
    Qu’en pensez vous ?

    J'aime

    1. Bonjour, nous avons été démarché par incomm également. Ils nous proposaient de nous faire le site « gratuitement », cela nous a coûté 1800€ plus un paiement pour remonter des résultats sur google avec certains mots clefs. Le site n’est toujours pas prêt après 5 mois et silence radio de leur côté.
      Je ne les recommande pas du tout.

      J'aime

    2. Curieuse de savoir si vous avez signé… J’ai été approchée par la même technique.
      J’ai décliné par absence de clarté, de visibilité. Il s’agissait pour ma part de « PROMESSES » peut être non fondées.

      J'aime

  5. Bonjour,

    J’ai été approché par la société ultiproject qui m’a fait une proposition de base alléchante, je n’ai pas eu le temps de réfléchir qu’il avait réussi à me faire signer le contrat.
    J’étais censé avoir un site or du commun, avec un référencement excellent. Ils m’ont demandé presque 200 € par mois pour soi-disant effectuer leur brillant travail.
    Il se fait que je me retrouve avec un site d’un niveau plus bas que terre, qui ne ressemble strictement à rien, même un amateur de cinq ans pourrait le faire.
    Pire il ne représente absolument pas mon commerce, d’ailleurs j’avais refusé le plan de ce site ! ! !
    Après quelques recherches j’ai découvert dans quel piège je me suis retrouvé. Surtout depuis que j’ai vu des prélèvements énorme sur mon compte sans mon accord. De 200 € je suis passé à 400 dans le même mois si je n’avais pas averti ma banque je passe à 600 € dans le même mois.
    Un an plus tard je me retrouve toujours avec ce site mais je n’arrive pas à me débarrasser de mon nom de domaine qui n’est plus valable à leur actuel .
    Je suis scandalisé, le problème qui se pose, c’est que je suis en Belgique et que le contrat a été fait en Belgique avec une société française. Il m’avait fstipulé que la société emménager en Belgique ce qui est complètement faux. Je n’ai pas de recours en tout cas je ne sais pas quoi faire. J’ai pris contact avec celle qui est soi-disant créait mon site par e-mail, Elle m’a répondu qu’elle avait fait des recherches qu’elle avait démissionné. Et qu’elle s’excusait du problèmes occasionnés.
    Que puis-je faire pour mon ancien nom de domaine et supprimé c’est horrible site.
    Je vous laisse le découvrir je n’ai que les yeux pour pleurer.

    http://www.letoiledisis.com

    ( je n’ai même pas accès au côté administrateur de ce site il ne représente absolument rien, et encore moins professionnel. Par contre pour être référencé il est référencé à mon grand désespoir )

    J'aime

  6. Comme joelbernold, et de nombreux autres, je pense, j’ai été flouée, bernée par un responsable commercial de Incomm. Mêmes promesses, même engagement irrémédiable sur 4 ans, même somme d’argent estoquée…J’étais censée aller faire des photos chez des professionnels afin que Incomm réalise leur site. Je n’ai rien vu venir jusqu’à ce qu’une agence immobilière vienne me contacter. Or, il s’avère que pour des raisons obscures, les photos ne conviennent pas ( je suis tout de même photographe professionnelle !) ce qui laisse ma cliente complètement désemparée car elle aussi, s’est faite avoir dans les mêmes conditions.
    J’espère que cette information qui s’ajoute à une longue liste sera largement diffusée afin de mettre fin aux pratiques de ces escrocs.

    J'aime

  7. J’exerce une profession dans le droit et me suis également fait avoir par Incomm. J’ai eu le même problème que ceux qui ont témoignés. J’ai été tellement surchargé par mon travail, mes problèmes personnelles et professionnelles que je n’ai rien pu faire à ce jour. Bien que je sois professionnel, j’estime être profane en matière de site web. Je souhaiterais contacter Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes pour ces pratiques que je qualifierai de pratiques commerciales trompeuses. Cependant, je n’ai aucune preuve étant donné que nous étions dans mon bureau et que je n’ai pas de témoin. Il en serait peut-être autrement si ceux qui ont été victime d’Incomm me rejoignaient. Je pense que c’est le seul moyen de faire cesser ces pratiques.

    J'aime

Réagissez ! (Proposez un commentaire, MarkDown fonctionnel)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :