TF1 relaye l’affaire Odevia-Publiciweb-Locam (MAJ : Fr3 Bourgogne aussi)

TF1 a diffusé lundi un reportage sur cette « grosse » affaire qui secoue la région, à tel point que plus de 300 clients se sont regroupés en associations.

Les contrat des sociétés Odevia et Publiciweb
Les contrats des sociétés Odevia et Publiciweb

Nous faisons la connaissance de Jacques Dessens et Dominique Vieren, respectivement secrétaire et trésorier de l’association Assodevia.

Quelques précisions :

  • Les gérants n’ont pas disparu, la société Odevia a été liquidé par la Justice, et le gérant des sociétés Odevia et Publiciweb est le même : Cedric Rodriguez.  Il est sous contrôle judiciaire donc ne peut pas « disparaître » . L’interlocuteur pour la société Odevia est désormais son liquidateur : Maître Gilles Saint Antonin –  10 B Rue Boieldieu – 34500 BEZIERS.
  • La société Locam est une filiale du Crédit Agricole Loire & Haute-Loire (depuis 1991).
  • De très nombreuses sociétés opèrent sur le même principe, rien qu’une trentaine pour les agences Web.

Regarder le reportage sur TF1.fr. ( « Hérault : vaste ******* au site web gratuit » , dans le journal de 13h du lundi 7 mars 2011.)

Vous pouvez contacter l’association Assodevia (basée à Bézier) via le courriel suivant : assodevia(arobace)sfr(point)fr .

Il existe une autre association de clients, Association des ******** d’Odévia et de Publiciweb, qui elle est basée sur Perpignan. Son numéro de téléphone est le suivant : 04/68/35/98/80.

Merci à Showmidnight pour la notification.

MAJ : France 3 Bourgogne a aussi parlé de ces affaires, dans la région de Dijon (le 27 janvier).

Liens permanents vers cette page : https://affaireeo.wordpress.com/?page_id=2320http://wp.me/pIvH6-Bq .

Publié par Mathias Poujol-Rost (Affaireeo / @PrestatairesWeb)

Lanceur d'alerte sur les ventes « one shot » des site Web, dont Domaine Libre Paris et Imnalys (Vincent Guilbert & Jean-Christophe Vasseur).

6 commentaires sur « TF1 relaye l’affaire Odevia-Publiciweb-Locam (MAJ : Fr3 Bourgogne aussi) »

  1. BOnjour,

    J’ai malheureusement signer un contrat en septembre 2011 pour la création d’un site internet sous les mêmes conditions que le reportages passé sur TF1. Le nom de l’entreprise est Wxxxxx. Depuis 1 mois, impossible de les joindre; de même que leur entreprise située sur Reims est inexistante.
    J’aimerai de l’aide ou avoir l’appuie d’autre personne. J’en connais déjà dans mes alentours que je vais prévenir au plus vite et faire opposition à mes prélèvement de 225€
    N’hésitez pas à m’envoyer un mail pour toute info

    J'aime

    1. Contactez-moi sur gaxie(at)yahoo(point)fr en me laissant vos coordonnées svp.
      Je suis dans la Nièvre (58), et nous sommes nombreux à avoir le même problème… Je vous contacterai par retour.

      J'aime

  2. il mes arriver de quelque fois d avoir a faire a certain de c personne qui sont venue de me voir dans mon activité en proposant quoi que se soit le seul probleme c que le discours est beau mes si la personne ne sais pas lire en face et dans se ces mieux pour le vendeur aprés cher mr et dames la signature que vous apposer sur le document vient surement de votre main après pour moi difficile d accuser qui que se soit de vous avoir escroquer car quand vous allez a but ou autre cetelem derrière tous c societer de meuble credit son les même chose si demain vous faite un credit a la banque puisque lon parle du credit agricole (locam) vous allez ataquer la banque en creant de association parcquelle vous fais credit voyons reston serieux l’on ne peut pas faire porter sa betise sur la societé qui vous vent un produit je vous dis sa parcque jai travaillé quelque année dans une societé qui vender des meubles sur catalogue avec financement et croyer moi la cetais vraiment du vole car pour faire le financement les gens donner tout le document requis comme quoi vos mieu savoir lire toue les close avant des signer et de donnée des rib ou autres document car signer lon c auto voler excuser moi m c la veriter m martinez

    J'aime

  3. Locam n’est pas trop regardant sur la qualité et le sérieux de ses partenaires. Certains, en particulier dans le domaine du développement de sites Internet ou dans le domaine de la sécurité, sont de véritables escrocs qui n’honorent pas leurs engagements auprès des clients finaux mais ceux-ci doivent cependant continuer à s’acquitter de leurs loyers auprès de Locam, sans aucun recours possible. En effet, en cas de litige conduisant à l’interruption du paiement des loyers pour cause de non fourniture des services contractuels, les tribunaux donnent systématiquement raison à Locam qui se présente comme un simple organisme de financement. Les clients finaux, à de rares exceptions près, sont lourdement condamnés et parfois contraints au dépôt de bilan. La seule recommandation à suivre est d’éviter tous les fournisseurs qui vous proposent un contrat de location chez LOCAM !

    J'aime

  4. bonjour ,
    Le problème n’est pas vraiment locam , mais le système d’entreprises- arnaques qui font des contrats plus ou moins bien ficelés et qui font des crédits-bails avec locam en système packaging . Ces entreprises n’étant pas sérieuses , on se trouve dans l’obligation de payer des loyers à locam alors que la société est en faillite . Ce crédit bail est présenté par la société en faillite et vous etes obligé de payer . D’abord bien se renseigner sur le type d’entreprise qui fait cela car le contrat Locam est béton et même devant un avocat ce n’est pas façile d’annuler des contrats car vous etes sensé
    connaitre le contrat Locam qui généralement est glissé au milieu du packaging . Devant des arnaques groupez vous en association pour porter plainte avec l’appui d’un avocat , plus il y a de plaintes dans la même affaire et plus vous avez de chances de gagner votre procès .C’est ce qu’il s’est passé pour moi où j’ai mis 4 ans et demi entre le procès , l’appel du procès et pour récupérer mon argent saisi frauduleusement .
    Mais j’ai fini par gagner car nous étions au moins 5 dans la même affaire.Locam a fini par me rembourser par avocats interposés.

    J'aime

  5. Un homme de 40 ans meurt dans l’accident

    Cédric Rodriguez 40 ans ancien patron de entreprises Odevia et Publiciweb mise en examen pour escroquerie, est mort mardi matin à Hure. Son véhicule Porsche est entré en collision avec un poteau électrique.

    Un accident mortel en Sud-Gironde est survenu ce mardi vers 10h30 sur la route départementale 224 sur la commune de Hure, à hauteur du lieu-dit « Rabière ». La victime est un homme de 40 ans qui roulait à bords d’une Porche 911 Turbo . Malgré les soins prodigués par les secours, l’automobiliste est décédé sur les lieux.

    J'aime

Réagissez ! (Proposez un commentaire, MarkDown fonctionnel)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :