Accueil > le blogue > Pros du Web, prière de ne pas aggraver mon cas

Pros du Web, prière de ne pas aggraver mon cas

Je reçois parfois des commentaires de prestataires Web qui s’apparentent à de la publicité, même de loin. Par exemple, ils invitent les lecteurs à aller sur leur site professionnel.

Je n’ai rien contre les contributions de professionnels aguerris sur ce blogue, sauf si elles me mettent en danger. Je suis persuadé qu’il existe des couillons qui seraient capables de me poursuivre pour « complicité de détournement de clientèle », à titre d’hébergeur d’un commentaire, si une victime d’une pseudo-agence avait contracté avec vous via un tel commentaire hébergé ici, et que l’autre agence (l’arnaqueur) en avait eu vent.

Je fais déjà face à plusieurs poursuites, pas question de laisser ouvertes des failles qui ne manqueraient pas d’être exploitées. Pour ceux qui prennent le train en marche, voici quelques chiffres sur mes procédures judiciaires , dont par la société Xxxxxxx :

  • 2 mises en demeure ;
  • 1 appel téléphonique d’intimidation ;
  • 3 assignations en référé dont 2 pour « concurrence déloyale par dénigrement » ;
  • 1 sanction par la radiation, d’une des assignations en référé ;
  • 1 protocole d’accord en cours ;
  • 1 audience durant laquelle les parties ont concrêtement plaidé ;
  • 2 audiences en attente, 1 en appel et 1 en première instance ;
  • 1 déboutement de l’intégralité des demandes du plaignant, qui a interjetté appel ;
  • 3 voyages vers Lille à mes frais (au moins 300 € par voyage) ;
  • près de 7 jours perdus en déplacements ;
  • près de 5.500,00 € de frais au total (avocat, transport, hébergement, restauration…) ;
  • moins de 200 € de don ;
  • 0 (zéro) contact avec le moindre community manager ou médiateur des agences qui me poursuivent ;
  • 0 explication sur leur comportement ;
  • 0 expression de regrets ;
  • 0 € de dédommagement de la part de ces structures commerciales ;
  • 1 formation à laquelle j’ai du renoncer en raison de mon endettement ;
  • très peu relais de ces poursuites-bâillons dans la presse ou sur le Web.

Si vous voulez me soutenir, vous pouvez par exemple :

  • dénoncer les méthodes des charlatans du Web, sans les nommer ;
  • présenter les véritables modalités d’une prestation de création numérique, et ses prix (indicatifs) ;
  • relayer sur votre site, mes procédures judiciaires en nommant explicitement l’entreprise plaignante, car ce relais n’a rien de diffamatoire, injurieux, dénigrant, concurrentiel ou immoral ;
  • créer des liens profonds et au libellé pertinent vers ce blogue, le site de l’ADCAPI ou tout autre site de ce type ;
  • signaler les arnaques au site Web ou les poursuites-bâillons aux journalistes que vous connaissez.

J’entends par là un vrai article de site ou billet de blogue, présent et indexé de manière pérenne dans les moteurs de recherche, pas juste un tweet (très volatile). Je serai alors ravi de publier le rétrolien (trackback) généré automatiquement vers votre billet.

Merci d’avance.

Lien permanent : https://affaireeo.wordpress.com/?page_id=1905 (URL courte : http://wp.me/pIvH6-uJ ).

Advertisements
  1. anonyme
    dimanche 26/09/2010 à 20h 05m

    Je ne pensais pas représenter 75% des dons !
    Je me rends compte que ceux qui râlent contre la concurrence de ce type d’entreprise ont une grande bouche, mais on du mal à mettre la main à la poche lorsqu’ils peuvent aider quelqu’un qui ose élever la voix.

    En te remerciant de conserver mon anonymat, je ne t’ai pas aidé pour me faire de la publicité.

    J'aime

  2. barto
    mercredi 03/11/2010 à 15h 01m

    Je lis ce blog depuis quelques temps sans trop donner mon avis.
    Je trouve ça gonfler de « forcer » un peu la main à tes visiteurs de donner des dons ou de devoir faire un « vrai » article. Personnellement, je soutiens à 200% le fait de dénoncer les pratiques douteuses… mais 5500 € de frais au total c’est juste hallucinant… je ne donnerais même pas un centime de « don ». Ta situation est très complexe mais as-tu penser à ton avenir ???

    J'aime

    • mercredi 03/11/2010 à 18h 36m

      Je ne force pas ! Je demande avec insistance, c’est vrai, et à plusieurs endroits du blogue, mais je ne peux pas « forcer » (même avec les guillemets) des visiteurs à donner.

      Les 5500 euros de frais, c’est pour toutes les procédures (3), et j’ai du me déplacer de Mulhouse à Lille à trois reprises, donc alors c’est un peu logique que cette somme soit énorme !

      Mon avenir ? Oui j’y pense, mais en attendant, j’ai besoin de tourner la page, de repos. Et dans l’immédiat je dois encore attendre le résultat des deux dernières procédures (un appel et une première instance).

      J'aime

  3. Martin
    dimanche 21/11/2010 à 3h 07m

    Je ne peux que regretter ta situation actuelle. Une situation prévisible. En fait, tellement prévisible que je t’avais prévenu à l’occasion de nos échanges mail en te recommandant de ne pas t’attaquer de front à des agences aux pouvoirs, notamment financiers, autrement plus étendus que le tien, celui d’un particulier aux ressources financières des plus limitées.

    Mais tu insistes. Certes, de manière un peu moins agressive et plus mesurée, mais tu continues dans la même direction. Le souci ? D’une part, personne ne te le demande. Tu le fais à ta seule et unique initiative. D’autre part, tu n’as pas les moyens de tes ambitions.

    Or, si tu le constates et l’admets, tu n’en tires aucune conséquence pratique. Oh, si : tu te plains de ta situation. Et parfois, tu incites des tiers à relayer ton combat qui s’apparente à un conflit asymétrique, avec toutes les méthodes douteuses qui vont avec. Et là, tu te plains à nouveau, te constatant seul ou presque.

    Compte tenu de la situation, je ne saurais que t’inviter à négocier la fin de la guerre avec tes adversaires, à savoir la fin des poursuites en cours, et tant pis pour les frais. En effet, en continuant tes démarches, aussi légitimes puissent-elles être, tu ne feras que rendre impossible une situation personnelle déjà indélicate. En négociant la fin de tes démarches, notamment par la disparition de ce blog et des autres sites que tu aurais pu, éventuellement, mettre en place jusqu’ici, tu pourrais faire cesser toutes les procédures.

    Mon conseil est démoralisant, c’est sûr, mais il est sincère et me paraît pertinent. Pour autant, il est peut-être préférable de ne pas le publier sur ton site, afin de ne pas laisser paraître de faille dans ta position inébranlable aux yeux de tes adversaires, ce qui pourrait nuire aux éventuelles négociations. A toi de voir.

    J'aime

  4. Julien Dillies (Chausspital)
    dimanche 12/12/2010 à 23h 07m

    Comme je l’ai dit dans différents commentaires, cxxxxxk est une bonne boite et j’ai fais 5 sites avec eux + 5 reco qui se sont bien passés. Je connais personnellement les dirigeants et le fait d’utiliser leurs noms comme mots clé sur le Blogs est un actes qui en dit long sur les motivations de l’auteur. Tu as payé et j’espère que tu paieras encore très cher. On ne gagne pas son argent en bavant sur le dos des gens mais en créant de la richesse. Tu annonces la larme à l’œil que ta trésorerie est nul et que tu ne fais pas de business, fallait y penser avant de passer ton temps à faire des blogs pour emmerder le monde. Si je fais un don c’est un cxxxxxk mais comme ils sont sérieux ils n’en ont pas besoin, ils gagnent eux même leur argent. En fait tu es une sorte de raté du net, un faux justicier qui fait la manche sur le net. Pathétique

    J'aime

  5. Sadi
    mardi 28/12/2010 à 15h 48m

    Vous êtes gonflé les mecs, voilà sur la toile le seul homme qui ose s’insurger contre ces agences dont les méthodes sont plus que douteuses .

    En d’autres temps, David a battu Goliath, il n’y a aucune raison de ne pas s’insurger devant de grosses entreprises parcequ’on a de petits moyens financiers.

    Ce que je viens de lire est tout simplement hallucinant

    J'aime

  6. athena
    mardi 18/01/2011 à 23h 10m

    c est qui ces moralisateurs sans courage à part pour laisser en place bien coolos des gars qui seraient plus utiles à leur pays au chômage plutôt qu en arnaques ?
    et le coût social et moral de ttes ces boîtes vereuses pr nourrir leurs dirigeants sans scrupules, vous croyez qu il est nul ?

    les nuisants et les nefastes doivent etre denonces partt le plus possible.
    l auteur de ce blog est un héros et un visionnaire.

    demain le net servira a nettoyer heureusement ts les abus, comme il vient de nettoyer la tunisie des cloportes qui la pillaient, idem pr les africains, l algerie et j en passe.
    les societes abusives y passeront aussi et oui le manuel de nuisances sur ce site et les arrêts donnés y sont précieux.
    car les cas ne font que commencer

    moi aussi j ai des nases connus qui ont tente de faire pression sur moi parce que je suis au courant de leurs magouilles, j en ai plus de trois des sociétés véreuses connues de pres, toutes dans le secteur du conseil et menées par des comités de patrons et des notables.

    tiens, bizarrement ttes du Nord aussi : ces méthodes de harcèlement st typiques des loges des FM aussi. bref, cher monsieur l auteur, vous les avez à dos, mais ils ont plus peur que vous parce que eux savent qu ils risquent tous du pénal en gros sur leurs pratiques qd on creuse.

    vous….non.
    j en profite pour vous encourager, et relayer votre blog sur mes blogs anonymes.
    car comme eux, face à des bandits, mieux vaut toujours avancer masqués !

    les nases du haut, allez vous faire apprécier ds le néant et la vacuité de vos esprits ridicules

    J'aime

  1. No trackbacks yet.

Réagissez ! (Proposez un commentaire, MarkDown fonctionnel)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :