À lire les mentions légales des sites réalisés par Ekinoxe Origin, on constate plusieurs choses :

Si vous cherchez « Ekinoxe Origin « Le présent site est la propriété de la société PARFIP, SAS » » dans un moteur de recherche, vous trouverez plus de 60 résultats. Exemple avec le méta-moteur Ixquick :

Sur la même requête, Google renvoit 81 résultats et Yahoo! renvoit 66 résultats. Preuve qu’au moins 60 sites Web ont été cédé à la société Parfip.

Des témoignages signalaient des cession de dossier de financement, mais pas de propriété de site Web. C’est donc une nouveauté. (Ou une découverte ?)

Publicités